Essai CFMOTO CForce 1000R Touring

Essai CFMOTO CForce 1000R Touring

Le CForce 1000R Touring vient de passer entre les mains de notre rédaction. L’ultime chef de file de la gamme CFMOTO surprend encore et toujours par une efficacité grandissante.

CFMOTO lance sa nouvelle génération de quads haut de gamme, dont le CForce 1000R Touring est le digne représentant. Digne, car il embarque les dernières technologies développées au sein de l’usine chinoise de Hangzhou. Nouveau châssis allégé et renforcé, direction améliorée et suspensions optimisées sont les principaux points clés de cette nouvelle génération. Nous ajouterons également une CVT “maison“, un moteur plus vigoureux que jamais, et même (presque) trop avec le mode Sport enclenché !

Bien entendu, le design suit cette évolution et présente un look toujours plus affirmé. Si l’on retrouve des lignes familières avec les précédentes générations de CForce 1000, cette ultime mouture se révèle visuellement plus agressive. Inspirée du concept CForce X, avec sa face avant restylée, incluant une barre de LED au-dessus de sa large calandre, le CForce 1000R impressionne. En outre, sa finition générale augmente d’un cran, ce que nous avions déjà apprécié sur leur dernier SSV multiplace, le ZForce 950 Sport 4 essayé en mai dernier.

Le pilote d’un mètre quatre-vingt semble noyé dans la masse de cette carrosserie volumineuse.

70 % des composants améliorés

Pour ce lancement en grandes pompes, CFMOTO n’a pas lésiné sur les moyens. Revisité de fond en comble, le 1000R Touring s’appuie sur un travail colossal des ingénieurs. Outre le châssis allégé et renforcé, ce quad propose des suspensions plus efficaces. Avec 35 % de débattement supplémentaires, le confort est nettement en hausse par rapport à l’ancien CForce 1000 EPS. Les nouveaux amortisseurs à bombonne séparée absorbent mieux les petits chocs grâce à un réglage standard plutôt souple.

Pour autant, les amortisseurs à gaz ne négligent pas la stabilité à un rythme plus élevé. La nouvelle barre stabilisatrice y est aussi pour beaucoup dans ce bon comportement. Le rayon de braquage est également plus court, ce qui, associé à une direction assistée à triple mode, rend le train avant plus agile. Une satisfaction au guidon d’un quad qui frise les 450 kg à sec et dont le gabarit se montre très imposant. Ses dimensions générales dépassent en effet celles de la concurrence.

CFMOTO présente un quad digne du rang Premium qu’il vise depuis un certain temps.

Des technologies bien maîtrisées

Toutefois, CFMOTO fait un effort sur le poids de son vaisseau-amiral, dont le gain serait de 30 kg. Près de 15 kg sont économisés sur le seul châssis tubulaire et 13,7 kg sur l’ensemble jantes/pneus. Des pneus de 27 pouces qui restent à notre goût trop hauts et qui nuisent à l’agilité du quad… Mais c’est le choix de nombreux constructeurs qui misent avant tout sur un look valorisant… lui-même réclamé par leurs clients ! Pour avoir essayé dans le même temps, le nouveau CForce 850 EPS équipé de pneus de 26“, on peut vous assurer que son comportement est bien plus agréable ! A bon entendeur…

Toutefois, le CForce 1000R Touring vise une clientèle de baroudeurs au long cours. Dans cet esprit, sa garde au sol respectueuse de 305 mm permet de se jouer des terrains très escarpés. La forme incurvée des triangles avant leur évite de frapper les pierres ou les souches au passage du quad. Encore une fois, l’assistance de direction aide à viser juste sans forcer.

Dans ces phases de franchissement, oubliez totalement le mode Sport et privilégiez le mode Normal, voire Travail pour assurer un transfert de masse en douceur…

Une motorisation avancée

Toujours basé sur le bicylindre en V de 963 cm3, le moteur voit plusieurs pièces internes améliorées. C’est notamment le cas des culasses, avec un nouveau dessin d’arbres à cames et des soupapes élargies. Avec une admission d’air bonifiée et une meilleure gestion de l’injection Bosch, la puissance augmente de 16 points et passe à 90 chevaux ! De son côté, le double silencieux d’échappement réduit la pression interne du système et rend une tonalité agréable à l’oreille. Le volume sonore du véhicule est d’ailleurs assez discret pour une grosse cylindrée.

Enfin, CFMOTO développe à présent sa propre transmission CVT. Une surprise quand on sait que la majorité des fabricants asiatiques se tournent vers le spécialiste canadien CVTech. A vrai dire, nous n’avons pas trouvé son fonctionnement exceptionnel, avec un temps de réaction un peu lent dans les montées. Cela est probablement dû au système d’aide au démarrage en côte, inspiré de l’automobile. Hormis cette remarque, son agrément général n’appelle pas de critique.

Dans les montées, la transmission CVT de CFMOTO n’est pas apparue aussi convaincante que prévue…

CFMOTO prend du galon !

Le constructeur chinois choisit d’autres voies technologiques pour son quad haut de gamme. Nous retrouvons un accélérateur électronique type Ride-by-Wire au lieu d’une classique commande par câble. Il en résulte un fonctionnement de la gâchette plus souple et une réponse plus réactive à la remise des gaz. Le développement assuré avec l’équipementier Bosch autorise également l’adoption de 3 modes de conduite : Travail, Normal et Sport. Mis à part de grosses sensations à la pression sur la gâchette, ce dernier mode est peu exploitable pour le quidam.

On préfèrera ainsi le mode Normal pour enrouler agréablement en randonnée, la puissance restant totalement disponible. Enfin, le mode Travail se montre intéressant en franchissement avec une plus grande douceur de fonctionnement. Il est intéressant de souligner que toutes ces fonctions sont disponibles depuis le commodo gauche, donc sans lâcher le guidon. De plus, les commodos sont rétro-éclairés, donc parfaitement utilisables de nuit !

Une mention spéciale à cet écran MMI tactile qui s’ouvre aux technologies modernes !

Un écran tactile multifonctions de 8″

Bien entendu, les nombreux paramètres ajustables du CForce 1000R Touring sont lisibles au tableau de bord numérique. Ce dernier est doté d’un écran MMI – Multi Media Interface – de 8 pouces exclusivement disponibles sur ce 1000R. Une version CForce 1000S – avec un tarif inférieur de 1 900 € – est disponible avec un écran TFT de 7“, dans une configuration générale simplifiée.

Cet écran tactile de 8“ intègre le système CarPlay qui permet, entre autres, de profiter des applications GPS depuis votre Smartphone. On retrouve aussi l’application CFMOTO Ride donnant accès à certains paramètres du quad, dont sa position réelle. Une technologie déjà employée par un autre constructeur chinois, Segway Powersports. La maîtrise de ces outils technologiques sont plus que jamais d’actualité chez les constructeurs du sud-est asiatique !

Le CForce 1000R Touring rentre dans le segment Premium par la grande porte. Encore une petite cure d’amaigrissement, et il entrera en concurrence des meilleurs du marché !

Un gabarit de SUV !

La première réaction qui nous interpelle en enfourchant ce CForce 1000R Touring est son imposant gabarit. Comme nous l’avons précisé plus tôt, il dépasse tous les standards biplaces du marché, Can-Am et Polaris compris. De fait, avec une largeur de 128 cm et une carrosserie très volumineuse, il faut un petit temps d’adaptation pour se sentir à l’aise dans les chemins étroits. Pour cet essai, nous avons eu la chance d’évoluer autour du Massif du Cézallier en compagnie de Thierry Charbonnier, qui connaît son Auvergne comme personne.

La variété de pistes empruntées nous a permis de découvrir une machine polyvalente, mais qui apprécie toutefois les grandes espaces. On en revient toujours à ses dimensions généreuses… Le rayon de braquage reste satisfaisant pour un gros baroudeur 4×4 de cette taille. Le sélecteur de gammes – transféré sur le côté droit – se montre très précis lors des manœuvres. Concernant les freins centralisés à main gauche ou au pied, ils se montrent réactifs sans être exceptionnels pour le poids de l’engin.


CFMOTO CForce 1000R Touring
Homologation : T3b ; 2 places
Coloris : Noir Zircon
Tarif : à partir de 14 490 €
Garantie : 2 ans pièces, 1 an main d’œuvre
Retrouvez les caractéristiques complètes sur le site de CFMoto France

© Photos David Thomas et Ludovic Mouveau

On aime !

  • Style très réussi !
  • Technologies embarquées
  • Différentiels avant et arrière

On aime moins…

  • Gabarit très imposant
  • Profil des pneus
  • Centre de gravité toujours élevé

CONCLUSION
Le CForce 1000R Touring s’inscrit dans le processus d’évolution de la marque CFMOTO vers le segment Premium. Et nous pouvons dire que l’exercice de style est très réussi sur le plan esthétique ! Quant à la finition, elle franchit encore un stade supérieur, notamment avec des équipements de tout premier choix. L’écran MMI tactile de 8 pouces permet d’accéder à de nombreuses fonctions offertes par le nouvel étendard de la marque : direction assistée à triple assistance, 3 modes moteur et CarPlay. Certaines sont même accessibles depuis le commodo gauche ce qui permet de poursuivre sa trace sans s’arrêter.
Forcément, le tarif s’approche vertigineusement des 15 000 €… Une version 1000S – coloris Orange ou Camo – est proposé au tarif de 12 590 €. Elle conserve globalement les mêmes caractéristiques mais il fait l’impasse sur les jantes Beadlock, le différentiel arrière ou l’écran tactile. Un niveau d’équipement légèrement inférieur mais les qualités principales demeurent, comme une capacité de traction de 800 kg. Plus que jamais, ce CForce 1000R porte bien son nom !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *