Yamaha Off Road Experience 2024 : l’événement au diapason !

Yamaha Off Road Experience 2024 : l’événement au diapason !

Le Yamaha Off Road Experience 2024 s’achève sur une note très positive. Une centaine de participants découvrent un nouveau lieu et une véritable ambiance familiale !

Ce Yamaha Off Road Experience 2024 – troisième du nom – est une réussite. Après le Beaujolais, l’événement 100% Yamaha part à la découverte des monts auvergnats. Et précisément dans l’Allier sur la base de loisirs mécaniques de GTR Performance. Un lieu idéal pour ce rassemblement communautaire, facile d’accès et géographiquement centralisé pour tous.

Le site de GTR Performance de Charles Tribalat se met au bleu Yamaha Racing pour cette 3e édition du Yamaha Off Road Experience.

En prime, nous avons eu droit à un soleil printanier le vendredi après-midi lors de l’accueil des premiers participants. Le village aux couleurs bleu Yamaha a fière allure et les différents spots d’animations bien en place. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un super week-end. Même l’excellent speaker Pierre Gauthier est déjà dans le ton pour faire monter l’adrénaline avant le début du show !

Le miaulement du 350 Banshee – version Superquader – se fait encore plus rageur aux mains expertes de Joël Bontoux !

Un maximum d’animations

Et le premier à lancer les hostilités n’est autre que Joël Bontoux, Responsable événementiel chez Yamaha. Pilote au palmarès long comme le bras, il nous a offert une jolie démonstration au guidon d’un 350 Banshee de Superquader. Une machine – appartenant à Axel Dutrie (Drag’On) – très proche du modèle avec lequel il survolait les courses sur les circuits mixte asphalte/terre. En guise de bonus, on retrouvait la bonne odeur du 2-temps et ce son si caractéristique !

Le Béarnais David Tharan nous a gratifié d’un show freestyle toujours aussi renversant !

Dans la foulée, le freestyler David Tharan envoie un show toujours aussi exceptionnel, achevé par deux “back-flip“ spectaculaires ! Une maîtrise qui ne laissera personne indifférent dans l’assistance. Après cette belle démonstration, tout le monde se retrouve autour d’un verre pour prendre connaissance du programme du samedi. Ensuite, un vaste buffet à volonté attend les convives sous le chapiteau.

La spéciale banderolée dressée derrière le village Yamaha permettait à tous de découvrir la gamme de véhicules Yamaha. Ici, un participant bénéficie des conseils experts de Greg Lassaigne pour bien maîtriser un YXZ1000R Sport Shift.

Du roulage à foison

Certains s’étaient déjà mis en appétit en s’offrant quelques tours de la spéciale banderolée. Quads et SSV y ont accès librement tout le week-end, histoire de libérer les chevaux sans autre restriction que son niveau de pilotage. Pendant ce temps, d’autres relevaient le “Beltman Vertical Challenge“ : rester accroché le plus longtemps possible au guidon d’un Kodiak 700 suspendu… Une façon originale de rappeler que les courroies de transmission sont garanties 10 ans chez Yamaha !

Des ATC YT125 “Tri Moto“ aux premiers quads Yamaha, on pouvait s’offrir un bel historique de la marque aux 3 diapasons (photo Yamaha France)

Pour les puristes et les curieux, une belle exposition de machines historiques Yamaha nous fait apprécier l’évolution de l’ATC vers le Quad. Ces véhicules apportés par Mathieu Sarran – de la concession Brard & Sarran – faisaient partie de l’expo “Vintage“ souhaitée par Yamaha France. Une autre des nombreuses animations mises en place pour ce Yamaha Off Road Experience 2024. Les participants n’avaient vraiment pas le temps de s’ennuyer !

Deux passionnés au guidon de leurs 250 et 350 Raptor respectifs passent au micro du speaker Pierre Gauthier avant le départ de la rando. Chacun pouvait parler de son expérience personnelle en Yamaha.

Deux longues randonnées

Dès le samedi matin 8h30, les groupes constitués partent chacun avec un guide et un fermeur. Voilà qui assure une pleine sécurité sans risquer d’abandonner quelqu’un dans la pampa. De plus, les guides avaient reconnu les parcours ce qui garantit de rouler à un bon rythme. Une pause casse-croûte est prévue avec une vue imprenable sur La chaîne des Puys. Si les Volcans d’Auvergne sont en sommeil, ce patrimoine regroupe pas moins de 80 volcans sur 35 km.

Toujours appréciée sur une rando, la pause casse-croûte faisait la part belle aux produits du terroir.

Après une bonne dose de charcuteries, fromages, pain et café, chaque groupe reprend son tracé alternant pistes rapides et chemins plus étroits. Toutes les catégories de véhicules trouvent leur compte, du petit 250 Raptor aux derniers Wolverine RMAX 1000 4 places. Une machine idéale pour ce genre de sortie en famille ou entre amis. Les SSV représentent la moitié des véhicules engagés, avec la belle présence d’une trentaine de modèles sportifs YXZ1000R.

Des Wolverine RMAX 1000 deux ou quatre places toujours plus nombreux sur les événements tout-terrain !

La course effrénée en YFM90 !

Preuve que le plaisir ne dépend pas que de la cylindrée, le “Challenge YFM90“ est accessible à tous sur ce Yamaha Off Road Experience. Une course-relais par équipe de deux pilotes qui permet de passer un moment jovial au guidon du petit “90 Raptor“ ! Des manches qualificatives de deux fois 3 tours qualifient huit équipes pour une finale à sensations fortes. Cette ultime course récompensera plusieurs participants avec des lots Yamalube et divers cadeaux offerts par Yamaha France.

Un sympathique Challenge YFM90 mis en place pour les participants qui souhaitaient s’offrir des sensations différentes. Qu’importe le flacon pourvu qu’on est l’ivresse, dit l’adage !

Au terme de ce moment fort de la journée, tout le monde se retrouve pour un apéro convivial autour de plusieurs braseros. Il n’en fallait pas moins pour braver la fraîcheur auvergnate mais l’enthousiasme général apporte une chaleur sans pareil. Un autre parcours de randonnée s’offre aux participants le dimanche. Ce Yamaha Off Road Experience 2024 est une très belle réussite et nous sommes aussi impatients que les participants de retrouver la prochaine édition.


© photos : David Thomas et Ludovic Mouveau (Mass Médias)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *